Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Clemente Maraini

AES B8372 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_006 (Entwurf)

Alfred Escher an Clemente Maraini, Zürich, Samstag, 19. Oktober 1872

Schlagwörter: Bundesrat, Eisenbahngesellschaften Offerten, Gotthardbahnprojekt, Gotthardtunnel, Presse (allgemein)

Briefe

Monsieur C. Maraini, Ingénieur 37. Piazza Trajana Rome1

Zurich, le 19 Octobre 1872

Cher Monsieur

M. le Président de la Confédération m'ayant informé que le Gouvernement Italien était très-irrité par rapport à l'affaire du grand Tunnel de Gothard, je vous ai télégraphié en date du 14 Ct: «On me signale de nouveau mauvaises dispositions du Gouvernement Italien par suite d'intrigues de Grattoni. Désirable que vous alliez le plus tôt possible à Rome pour donner explications nécessaires». – Par votre dépêche de Lugano 15 Ct, vous m'annoncez votre prochain départ pour Rome et me demandez ce qu'il y a de nouveau.

En ce qui concerne la convention Favre, le Gouvernement Italien n'a pas répondu au Conseil fédéral touchant l'entrée dans cette convention des dépositaires des expériences techniques du Mont-Cenis. D'ailleurs la question doit être considérée maintenant comme résolue et, en vertu de l'Art 13 de la dite convention, M. Favre demeure seul entrepreneur du grand Tunnel.

M. le Président Welti m'a de nouveau écrit une lettre, que j'ai reçue hier soir, dans laquelle il me dit qu'un des griefs qu'on fait valoir | en Italie serait que lors de la mise au concours du grand Tunnel, il n'existait pas de cahier des charges, ce qui ne permettait pas de formuler une offre exacte et précise, et que par là, dit-on, les concurrents qui ont obtenu verbalement ou par faveur spéciale des renseignements nécessaires de la part de la Direction du Gothard, se trouvaient mieux placés que les autres.

On prétend aussi que M. l'Ingénieur en chef Gerwig aurait communiqué le 13 Juin dr à M. Grattoni un compte-fait d'après lequel la différence totale entre l'offre de M Favre et celle de la Société italienne n'aurait pas excédé 7 millions de francs et que par conséquent il serait inexact, comme l'affirme maintenant la Direction du Gothard, que cette différence soit de 12 millions et au-delà. M Grattoni fait, paraît-il, beaucoup de bruit de cette prétendue communication et se promet d'en faire usage au Parlement!

Je répond à M. Welti par la lettre dont je vous envoie sous ce pli la traduction (Annexe I) |

Il est bien pénible d'avoir à donner son temps à de pareilles misères et de voir un Gouvernement prendre fait et cause dans l'intérêt de la bourse d'un simple particulier.

Quant à l'emploi des dépositaires des expériences du Mont-Cenis, depuis la lettre du 22/24 Septembre dr de la Direction du Gothard au Département Politique fédéral, dont je vous ai envoyé la traduction en date du 24 même mois, il n'y a eu de nouveau que la déclaration dont je vous adresse ci-joint copie) qui, par suite de la lettre précitée de notre Direction, a été donnée par le Président de la Confédération à M. Melegari, Ministre d'Italie à Berne (Annexe II)..

M. l'Ingénieur Koller vous aura remis les 4 actions du «Pungolo» de Milan que possédait l'ancienne Réunion des Cantons et des Compagnies de chemins de fer suisses, promotrice de la ligne du Gothard. Je | pense que, comme nous en étions convenues verbalement, vous les aurez mises à la disposition du propriétaire du «Pungolo», à la condition qu'il ouvre les colonnes de son journal aux articles que notre Société jugerait à propos de lui communiquer.

Je viens de recevoir, à mon retour d'une courte absence votre lettre datée de Lugano 13 Ct, par laquelle vous m'informez que le Gouvernement Italien a délégué une Commission, dans laquelle est M. Ferrucci, pour étudier les meilleures lignes de raccordement entre Gênes et le réseau du Gothard. J'attends avec intérêt vos communications sur les conclusions auxquelles cette Commission est arrivée, ainsi que, plus tard, sur le résultat des délibérations auxquelles donnera lieu le compte rendu rapport de la dite Commission.

Agréez, cher Monsieur, les cordiales salutations de

Votre dévoué.

Annexes

I. Lettre à M le Président Welti (avec rapport de M Gerwig) et correspondance échangée avec MM Grattoni et Borelli)
II. Déclaration du President de la Confédération à M Melegari, Ministre d'Italie à Berne.

Kommentareinträge

Nachträgliche Notiz in der Mitte links auf Seite 1 von dritter Hand: «exp. L/21» .

1Adresse unten links auf Seite 1.