Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Louis Favre

AES B7763 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB03_001

Louis Favre an Alfred Escher, Genf, Montag, 20. Mai 1872

Schlagwörter: Eisenbahngesellschaften Offerten, Gotthardbahnprojekt, Gotthardtunnel, Tunnelbau

Briefe

TIMBRE OBDINAIRE
60. Cent

Monsieur le Président et Messieurs les
Membres du Comité de Direction de la
Compagnie des Chemins de fer du St Gothard

Monsieur le Président,

Je soussigné Louis Favre Entrepreneur de travaux publics demeurant Campagne de Plongeon à Genève ai l'honneur de vous faire les propositions suivantes concernant l'exécution de tout ou partie du grand tunnel du StGothard. –

Prix de la Galerie a Pour la moitié côté d'Italie, au prix de Deux mille sept cents francs ( f 2.700.–) le mètre courant. b Pour la moitié côté Suisse, au prix de Trois mille francs ( f 3.000.–) le mètre courant. c Pour toute la longueur du tunnel, au prix de Deux mille huit cents francs ( f 2.800.–) le mètre courant.

Les prix comprennent le percement complet de la galerie à la section normale, la construction de l'aquéduc central d'écoulement 1, toutes les installations qu'exige une pareille entreprise telles que force motrice, machines à comprimer l'air, machines à perforer, établissements d'ateliers et de magasins, habitations d'ouvriers, etc., etc. En un mot tout ce qui découle de l'exécution à forfait de cette entreprise pour être rendue terminée | sauf les prix de revêtements partiels en maçonnerie des parties qui seront reconnues nécessaires par la Compagnie et pour lesquels les prix suivent, savoir:

Prix de revêtements

a Pour un mètre cube de revêtement de voûte compris les déblais de leur emplacement, la maçonnerie brute et de moëllons smillés les frais de cintres et d'échafaudage, etc, etc. 2 Le mètre cube à soixante-dix francs ( f 70.–) b Par mètre carré de moëllons équarris ou smillés, 3 ayant de 0.35 à 0.45 de queue 4, leurs rejointoiements 5 et tous autres frais compris, Le mètre carré à Quinze francs ( f 15.–) c Pour un mètre cube de muraillement partiel dans les piedroits, compris déblais, maçonnerie brute, etc, etc. Le mètre cube à Quarante francs ( f 40.–) 6

Délai d'exécution

Le délai d'exécution d'une moitié ou de la totalité du tunnel sera de huit années à partir du jour de l'attaque des galeries, à la condition toutefois que la Compagnie aura mis à cette époque l'entrepreneur en possession des terrains indispensables à la canalisation, au libre usage de la puissance hydraulique et à l'installation des ateliers, dépôts, voies d'accès, etc, etc.

Cautionnement et garantie.

Le soussigné est prêt à faire le cautionnement qui sera exigé par la Compagnie et à faire toute son installation à ses frais, risques et périls. Il offre | en outre toute garantie pécuniaire que l'on pourrait demander. –

Moyens d'exécution

Les moyens d'exécutions ne peuvent guère s'énumérer ici, mais le soussigné se tient à la disposition de la Compagnie pour répondre à toutes questions qui lui seront posées. Néanmoins il peut assurer dès maintenant, 1o Qu'il peut faire constater que le soussigné a déjà exécuté à ses périls et risques pour la Compagnie de ParisLyon. Méditerannée dans des roches de granit & porphyre un tunnel de même section sur le délai duquel il a gagné un tiers du temps accordé, 2o Que de plus, les expériences des diverses machines, soit françaises, Américaines et suisses et diverses modifications étudiées par Mr Colladon et lui, pourraient l'autoriser à diminuer sensiblement le délai d'exécution, engagement qu'il prendrait si une oeuvre de cette importance n'exigeait pas de faire une large part à l'imprévu. Enfin le concours promis par Mr Colladon comme Ingénieur consultant de l'Entreprise donne à la Compagnie l'assurance, que soit pour les machines hydrauliques, soit pour celles à comprimer l'air, soit pour le meilleur système des perforatrices à employer, l'Entreprise sera dirigée avec habileté, expérience & savoir.

Genève le 20 Mai 1872

L. Favre

Kommentareinträge

Nachträgliche Notiz unten links auf Seite 1 von dritter Hand mit Bleistift: «(Nicke)» . – Auf der ersten Briefseite oben ist ein gestanzter Stempel abgebildet.

1Wortfolge nachträglich von dritter Hand mit Bleistift unterstrichen.

2Absatz nachträglich von dritter Hand mit Bleistift markiert mit Notiz: «gespitzt» .

3Nachträgliche Notiz von dritter Hand mit Bleistift: «quaderartig behauen oder gespitzt» .

4Nachträgliche Notiz von dritter Hand mit Bleistift: «Dicke» .

5Nachträgliche Notiz von dritter Hand mit Bleistift: «Ausfügen» .

6Absatz nachträglich von dritter Hand mit Bleistift markiert.

Kontexte