Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – François Auguste Sautter de Beauregard

AES B7709 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB03_001

François Auguste Sautter de Beauregard an Alfred Escher, Genf, Montag, 26. Februar 1872

Schlagwörter: Gotthardbahnprojekt, Presse (allgemein), Tunnelbau

Briefe

Monsieur Alfred Escher, 1
Membre du Conseil National

Berne2

BANQUE de PARIS
ET DES
PAYS-BAS
Succursale de Genève

Genève, le 26 Février 1872

Monsieur,

J'ai eu l'honneur de vous écrire, il y a quelque temps, en introduisant & recommandant auprès de vous Mr Louis Favre, grand entrepreneur de travaux publics, qui desire être changé des travaux de percement du tunnel du St Gothard, &, peu après, j`ai eu le plaisir de vous informer que Mr Louis Favre & Mr l'Ingénieur & Professeur Daniel Colladon se sont liés par un traité pour l'exécution de ce grand travail, si Mr Favre en est chargé.

Mr Colladon ayant reçu dernièrement| quatre Numéros du Journal l'Allgemeine Zeitung en dates des 15, 16, 17 & 18 Janvier dernier, dans lesquels se trouvent des articles très-détaillés sur les travaux des tunnels du Mont Cenis & St Gothard, a pensé que ces articles pourraient vous intéresser & m' a demandé de vous faire parvenir ces quatre numéros, que je vous envoie sous bande & que vous pouvez conserver, Mr Colladon les ayant à double.

En même temps, je vous envoie, toujours sur le desir de Mr le Professeur Colladon, une brochure sur le percement du Mont Cenis publiée par Mr Louis Figuier.

Présumant que ce renseignement pourra également vous intéresser, je crois devoir vous faire connaître que MM. Colladon & Favre viennent de traiter avec M. Leschot, Ingénieur-mécanicien, qui, sous les auspices de Mr Colladon,| a découvert un procédé pour forer les roches dures au moyen du diamant noir auquel on imprime un mouvement rotatoire très-rapide. Le concours exclusif de Mr Leschot est également assuré par ce traité à Mr Louis Favre, qui compte utiliser ce procédé s'il obtient le travail du tunnel & qui se met déjà en mesure de se procurer les diamants noirs nécessaires.

Quant 3 au groupe financier qui marcherait avec Mr Favre pour l'exécution de son entreprise & qui lui fournirait le fonds de roulement dont il a besoin, je ne puis, Monsieur, que vous répéter qu`il se compose des élémens les plus honorables & les plus sérieux de notre ville, auxquels se joignent des banquiers & des établissemens de quelques autres | localités.

Agréez, Monsieur, l`assurance de ma considération la plus distinguée.

Cte Sautter de Beauregard.

Kommentareinträge

1Nachträgliche Notiz von dritter Hand mit Bleistift: «Favre (Bauanerbieten)» .

2Adresse unten links auf Seite 1.

3Absatz nachträglich von Eschers Hand mit Bleistift markiert.

Kontexte