Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – François Auguste Sautter de Beauregard

AES B7704 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB03_001

François Auguste Sautter de Beauregard an Alfred Escher, Genf, Montag, 22. Januar 1872

Schlagwörter: Bewerbungen/Empfehlungen/Referenzen, Eisenbahnen Bau und Technik, Gotthardbahnprojekt, Tunnelbau

Briefe

Monsieur Alfred Escher,
Président de la Compagnie du Chemin de fer du Saint Gothard,
en ce moment à Berne. 1

Compagnie Genevoise
des
COLONIES SUISSES DE SÉTIF.
(Algérie.)
Cabinet du Président.
Les lettres doivent être adressées
à Mr le Président de la Compie de Sétif.
À GENÈVE.

Genève, le 22 Janvier 1872.

Monsieur,

Je prends la liberté d'introduire auprès de vous et de recommander tout particulièrement à votre bienveillance habituelle, Monsieur Louis Favre, de Genève, l'un des plus grands et des plus honorables entrepreneurs de travaux publics, qui desirerait traiter l'affaire du percement du SaintGothard, & au sujet duquel Mr Trumpler-Vogel a eu la complaisance de vous écrire il y a quelques jours.

Mr Louis Favre est, dans ces questions, l'un des hommes les plus compétents; il a déjà exécuté d'importants travaux de ce genre; il a achevé le grand tunnel de Bellegarde sous le Jura, entre Genève et Mâcon; il a creusé plusieurs tunnels moins importants dans le voisinage; il a fait le tunnel du Creuzot, tout dans le porphyre, le travail de ce genre le plus difficile qui ait encore été exécuté en Europe; il a construit plusieurs chemins de fer et entr'autres celui d'Oron. |

Mr Favre est financièrement en mesure de se charger du travail qu'il sollicite; non seulement il a une belle position de fortune, mais il a plusieurs appuis financiers importants à Paris, entr'autres une des principales maisons et un des grands établissements financiers de cette ville. En outre Mr Favre, Genevois, connu, apprécié & estimé a Genève, aurait spécialement pour l'affaire du Saint-Gothard l'appui de quelques uns des principaux établissements financiers et de plusieurs des premières maisons de banque de notre ville.

Si, comme je l'espère, vous trouvez convenance à confier à un compatriote l'exécution de l'œuvre grandiose dûe à votre initiative, je puis vous assurer que vous ne trouverez personne, ni en Suisse ni au dehors, plus en état que Mr Favre de se charger de ce travail. Il avait déjà été compris, pour les travaux de MontCenis, dans les cinq candidats, parmi lesquels était Mr Sommeiler, seuls admis à concourir pour la partie Française.

Veuillez, Monsieur, agréer, avec tous mes bons souvenirs, l'assurance de ma considération très distinguée

Cte Sautter de Beauregard.

Kommentareinträge

1Adresse unten links auf Seite 1.