Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Vincenzo Stefano Breda

AES B7661 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB02_062

Vincenzo Stefano Breda an Alfred Escher, Padua, Freitag, 31. Mai 1878

Schlagwörter: Eisenbahnen Bau und Technik, Eisenbahnen Finanzierung, Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Gotthardbahnkonferenzen, Gotthardbahnprojekt

Briefe


SOCIETÀ VENETA
PER
IMPRESE E COSTRUZIONI PUBBLICHE
IN
PADOVA

Padoue 31 Mai 1878

Monsieur

Une lettre datée de Lucerne 23 Mai courant et signé par Monsr le vicepresident Zingg de la Societé Gothard me fait l'honneur de m'inviter a presenter une offrande de son mission pour les travaux des lignes qui se rattachent au grand tunnell du St Gothard. Vous vous souvenez certainement Monsr de circostances de mon intervention dans cette affaire. Presenté a vous par une lettre de Monsr Valsecchi j'ai chargés messieurs Lugli & Gabelli de prendre connaissance parfaite des lieux et des devis extimatifs.

Sur un premier rapport qui demontrait sous le point de vue tecnique la possibilité de tractatives serieuses, j ai envoye bon nombre d'ingenieurs et de dessinateurs pour faire quelques etudes et exécuter des copies du projet a fin de pouvoir fixer le montant des depenses pour les travaux etudes qui sont presque achevées.

Mais la plus grande difficulté qui presentait etait la condition financiére de la compagnie du Gothard. La conference de Lucerne à determiné une repartition la quelle on peut regarder definitive quand' elle ne soit pas encore confirmée par les États interessés.

Une nouvelle difficulte a eté soullevée par le Consortium qui etait engagé a faire le service des obligations et qui s'est re| fusé a prendre la quatrieme serie des titres qui devaient concourir a la formation du capital.

Je ne sais ni si cette difficulté a ètè resolve, ni si la Societé du Gothard à entierement satisfé aux obligations qui lui sont imposées pour l'article 11me au protocol final signé a Lucerne le 12 juin 1877. Dans ces conditions je m'adresse a vous, dont je connè parfaitement la bonté et dont je respete au plus haut degré l'honneté, et je vous prie de me donner des renseignements sur la condition actuelle de la Societé du Gothard et sur la confiance qu'elle pourrait inspirer a une entreprise serieuse qui viendrait en Suisse employer son activité et son argent. J'ai toute la volonté de faire une offrande, mais vous comprenez Monsr que je ne pourrais m'engager en rien si je n'avais des a present la certitude que les interêts de la Societé que je represente ne pourront être compromis par des difficultes dans le payement des travaux.

J'espere que vous voir accueillir avec bienveillance une demande qui à le but de garantir aussi les interets de ma Societé que ceux des travaux a faire pour les lignes du reseau du Gothard.

Agreez Monsr l'assurance de ma parfaite consideration

SOCIETÀ VENETA PER IMPE E COSTRUZI PUBBE
Il Presidente

Vin Stef Breda

Kommentareinträge

Nachträglicher Stempel oben rechts auf Seite 1 mit von dritter Hand eingetragener Nummer: «Gotthardbahn | 3 JUNI 1878. | No 2097» – Nachträgliche Inhaltsangabe oben links auf Seite 1 von dritter Hand: «Aufschlußbegehren über die gegenwärtige Lage | Der Gotthardb. Gesellschaft vor Abgabe einer verbindlichen Bauofferte | I Depart. » – Nachträgliche Notiz oben links auf Seite 1 von dritter Hand: «N 726.» – Nachträgliche Notiz unten in der Mitte auf Seite 1 von dritter Hand: «Prot. 5. VI. 78. N 963» .

Kontexte