Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Giacomo Servadio

AES B7082 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_014 (Entwurf)

Alfred Escher an Giacomo Servadio, Zürich, Mittwoch, 15. November 1871

Schlagwörter: Bankinstitute, Bewerbungen/Empfehlungen/Referenzen, Bundesrat, Gotthardbahnprojekt, Rothschild (Bankhaus), Tunnelbau

Briefe

Monsieur le Commandeur Servadio,
&c. &c.
à Florence1

Zurich, le 15 Nov. 1871

Monsieur le Commandeur

J'ai l'honneur de vous accuser réception de vos dépêches des 9, 11 et 12 court, et de vous confirmer les miennes des 10, 12 et 13.

Je viens de recevoir votre estimée lettre du 9 Ct; je prends bonne note de son contenu et en particulier de ce que vous, Monsieur le Commandeur, et Monsieur Bombrini, êtes nommés Membres du Comité Syndical, et aussi de ce que les Membres italiens désignés pour le Conseil d'Administration sont vous, , Monsieur Bombrini et Monsieur le Général Menabrea. Quant à la quatrième élection à faire par le groupe Italien, j'attends votre réponse télégraphique.

Les motifs qui m'ont empêché d'accepter les deux noms proposés, sont que M. Grattoni aurait beau donner une déclaration formelle qu'il renonce aux travaux du grand tunnel, l'impression générale n'en serait pas moins qu'en entrant dans le Conseil d'Administration, il s'empare en quelque sorte de ces mêmes travaux et qu'une espèce de monopole lui est assuré à cet égard. Je n'ai pas besoin de dire qu'on verra avec | satisfaction M. Grattoni au rang des concurrents pour l'entreprise de la perforation du tunnel; mais s'il y avait l'apparence que, d'emblée, il est sûr de son affaire, cela produirait un mauvais effet en deça des Alpes et, à en juger d'après la nature des hommes qui est à peu près partout la même, il me semble que cet effet défavorable se manifesterait pareillement au-delà des Alpes. Quant à Mr Beretta, dont j'ai eu le plaisir de faire la connaissance à Milan en 1863, sa personne me serait tout-à-fait agréable. Seulement, comme il fait partie du Conseil d'administration de votre Société, j'ai craint que la Banca Nazionale n'en prenne ombrage et ne trouve que la prépondérance de votre côté est trop grande. J'ai cru d'autant plus nécessaire de ménager les susceptibilités de la Banca Nazionale que, d'après une lettre que j'ai reçue d'elle au sujet de la réduction, il m'a paru qu'elle se croyait déjà un peu mise à l'écart. J'espère que vous comprendrez la position délicate dans laquelle je me trouve et que vous ne mettez pas en doute que, tout en ayant les égards qu'exige cette position, je ne me fasse un plaisir d'entrer autant que possible dans vos désirs.

Il ne sera pas sans intérêt pour vous, Monsieur le Commandeur, d'apprendre où en sont les choses, relativement à la formation de la Société du S. Gothard. Je m'empresse de vous fournir aujourd'hui de plus amples détails à ce sujet.

La participation au tiers réservé à l' Allemagne est définitivement réglée comme suit:

Direction de la Société d'Escompte à Berlin 23%
Banque du Commerce et de l'Industrie à Darmstadt 17%|
A. de Rothschild & fils à Francfort s/M 17%
Société financière A. Schaaffhausen à Cologne 12%
S. Oppenheim jeune & Cie à Cologne 12%
Direction Générale de la Société Royale de Commerce maritime à Berlin 10%
S. Bleichröder à Berlin 9%

Seront nommés Membres du Conseil d'administration par le groupe Allemand:

M. le Conseiller Intime Mevissen, de Cologne
" le Baron A. Oppenheim, de Cologne " V. Wendelsstadt, Directeur de la Société financière A. Schaffhausen à Cologne " le Baron Charles de Rotschild de Francfort vs M. et Suppléants:
pour M. Mevissen; M. Parcus, Directeur de la Banque du Commerce et de l'Industrie à Darmstadt;
pour M. le Baron d'Oppenheim: un des Associés de la maison S. Oppenheim jeune & Cie, à Cologne;
pour M. Wendelsstadt: un autre des Directeurs de la Société financière A. Schaaffhausen, à Cologne,
et pour M. de Rothschild, M. le Conseiller Intime Bleichröder.

Quant au Comité Syndical, la Direction de la Société d'Escompte à Berlin en aura la Présidence, conformément à l'Art 4 de la Convention Syndicale du 10 Octobre 1871. Les deux membres à nommer par le groupe Allemand, ne sont pas encore désignés; mais le seront ces jours-ci, ainsi que leurs suppléants.

La participation au tiers réservé à la Suisse est fixée de la manière suivante:

Société des Chemins de fer Suisses du Nord-Est à Zurich Fr 9.000.000
Société du Crédit Suisse à Zurich " 8.500.000
Société des Chemins de fer Suisses du Central à Bâle " 9.000.000
Banque Commerciale de Bâle, . " 1.500.000
Bischoff de St. Alban " 1.500.000
R. Kaufmann " 1.000.000
Banque de Lucerne, à Lucerne " 1.000.000|
Banque d'Argovie, à Aarau " 1.000.000
Banque du Commerce de Berne, à Berne " 500.000
Banque de Schaffhouse, à Schaffhouse " 750.000
Banque Hypothécaire de Thurgovie, à Frauenfeld " 250.000.

Vous savez que, d'après les Statuts et la Convention Syndicale, 6 Membres du Conseil d'administration pour la période de construction sont nommés par la Réunion du S. Gothard, 6 par le Conseil fédéral Suisse et 4 par le groupe Suisse du Consortium. Sur le désir du Conseil fédéral, la Réunion du S. Gothard a procédé la première à ses nominations, puis le groupe Suisse du Consortium et enfin le Conseil fédéral lui-même. Ont été nommés:

Par la Réunion du S. Gothard.

M. Alfred Escher, de Zurich, Député au Conseil National.
" Zingg, Avoyer de Lucerne.
" Schmidlin, Directeur des Chemins de fer Suisses du Central, à Bâle.
" de Hettlingen, Landammann de Schwytz.
" Arnold, Colonel fédéral et Landammann d'Uri.
" Franchini, Conseiller d'Etat du Tessin.

Par le Groupe Suisse du Consortium.

" Hansemann, Conseiller Intime de Commerce, chef de la Société d'Escompte de Berlin.
M. Stoll, Directeur des Chemins de fer Suisses du Nord-Est, à Zurich.
" Köchlin, de Bâle, Député au Conseil des Etats.
" H. Rieter, Chef de la maison J. J. Rieter & Cie de Winterthur

Par le Conseil fédéral Suisse.

M. Weber, Président du Conseil d'Etat de Berne.
" Feer-Herzog, d'Aarau, Député au Conseil National|
M. Stehlin, Bourgmestre de Bâle et Député au Conseil National.
" Anderwerdt, de Frauenfeld, Député au Conseil National.
" Stocker, de Lucerne, Colonel fédéral.
" Karrer, Président du Grand Conseil de Berne, Député
au Conseil National.
Quant au Comité Syndical, le Groupe Suisse du Consortium a désigné comme Membres:
M. Alfred Escher, de Zurich, Député au Conseil National.
M. Zahn-Rognon, Chef de la maison de banque
Bischoff de St Alban à Bâle. et comme Suppléants: pour M. Escher; M. Henri Fierz, Chef de la maison H. Fierzde Zurich, Député au Conseil National
et pour M. Zahn-Rognon: M. Schuster-Burkhardt, de la maison von Speyr & Cie de Bâle.

Vous voyez par là que le Conseil d'administration et le Comité Syndical vont être complets en ce qui concerne la Suisse et l'Allemagne, et il est à espérer qu'il ne tardera pas à en être de même quant à l'Italie. Les choses étant ainsi, le Conseil d'Administration sera appelé sous peu à se constituer pour nommer la Direction, certainement la fonction la plus importante qui lui incombe.

Agréez, Monsieur le Commandeur, l'assurance réitérée de ma considération la plus distinguée. 2

Kommentareinträge

Nachträgliche Notiz in der Mitte links auf Seite 1 von dritter Hand: « Exp. 15 Nov. | DK

1Adresse unten links auf Seite 1.

2Brieftext von dritter Hand ohne Unterschrift.