Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Giacomo Servadio

AES B7071 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_014

Giacomo Servadio an Alfred Escher, Rom, Donnerstag, 9. November 1871

Schlagwörter: Bankinstitute, Personelle Angelegenheiten

Briefe

SOCIETÀ GENERALE
DI
CREDITO PROVINCIALE E COMUNALE
AUTORIZZATA CON R. DECRETO 1 SETTEMBRE 1869
SEDE DI ROMA
Via De'Fornari, N. 221
No 269
ALLEGATI

Roma, addì 9 Novembre 1871. 1

Monsieur Alfred Escher

Zurich

Je viens de vous télegrapher que le Général Menabrea a accepté la proposition que je lui avais faite; et je vous ai déjà donné connaissance de la réponse négative de Monsieur Jacini. Le Général Menabrea en acceptant la charge d'administrateur, m'a prié de vous faire ses remercîmens et ses meilleurs complimens.

À la place de Mr Jacini on a proposé le député Grattoni, mais à la condition qu'il déclare de ne pas concourir à la construction, dans lequel cas il se trouverait dans une fausse position. Cette proposition est venue plus directement de Mr Bombrini, et elle a été télégraphié à Mr Grattoni par Mr Geisser.

Dans cette affaire je me tenu un peu à l'écart pour être à même de suivre vos instructions si jamais vous voudriez faire un autre choix. Je dois pourtant vous avouer que je suis très lié avec Mr Grattoni et votre refus me mettrait dans une position difficile vis à vis de lui. J'attends en consequence votre dépêche. Pour votre regle je reste à Rome jusqu'à Jeudi prochain 16 courant.

Les quatre conseillers seraient selon les idées unanimes du groupe Italien: MM. Bombrini, Menabrea | Grattoni et Servadio. Les deux du Sindycat Mr Bombrini et moi.

En attendant vos instructions je vous prie d'accepter mes salutations les plus distinguées.

G Servadio

Kommentareinträge

1Nachträgliche Notiz von Eschers Hand: «empf. in Bern am 13 Novbr Abends» .

Kontexte