Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Luigi Pioda
  • 1820
  • 1830
  • 1840
  • 1850
  • 1860
  • von Luigi Pioda, 26. November 1863 Schlagwörter: Eisenbahnstrecken Konzessionen, Grosser Rat TI, Regierungsrat TI, Lukmanierbahnprojekt, Eisenbahnen Bau und Technik, Gotthardbahnprojekt, Eisenbahnen Gutachten und Expertisen AES B4936
  • an Luigi Pioda, 11. November 1865 Schlagwörter: Gotthardbahnprojekt, Splügenbahnprojekt, Lukmanierbahnprojekt, Öffentliche Beteiligungen (Infrastruktur), Eisenbahnstrecken Konzessionen AES B8398
    1. von Luigi Pioda, 28. November 1868 Schlagwörter: Grosser Rat TI, Gotthardbahnprojekt AES B6644
    2. von Luigi Pioda, 4. Dezember 1868 Schlagwörter: Gotthardbahnprojekt, Eisenbahnen Gutachten und Expertisen, Grosser Rat TI, Eisenbahnen Bau und Technik AES B6646
  • 1870
  • 1880
  • o. J.

AES B6644 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_010

Luigi Pioda an Alfred Escher, Lugano, Samstag, 28. November 1868

Schlagwörter: Gotthardbahnprojekt, Grosser Rat TI

Briefe

Lugano, 28 Nov. 1868. –

Monsieur

Le Grand Conseil du Tessin vient de voter un million pour la ligne ChiassoLugano et un autre million pour celle de LocarnoBellinzonaBiasca.

Vous voyez que les choses sont un peu changées et qu'il y a revirement dans ce Canton. On a fini par se convaincre que sans un sacrifice de la part de l'État on n'aurait jamais pu obtenir une société sérieuse et solide pour la construction de nos lignes. Il parait que le moment soit favorable pour s'emparer de la situation et venir occuper le terrain. Les conditions actuelles me semblent moins onéreuses pour le Comité du Gothard que celles qu'il s'était imposées lui-même il y a quelques années| lorsque nous eûmes la malheureuse inspiration de les refuser. – La jonction LuganoBellinzona par le Monte Cenere n'est plus comprise dans les deux dernières concessions. On en poussait donc ajourner la construction à temps opportun.

Je sais que Mr Koller a fait au nom du Comité du Gothard des offres (deux millions en actions) au Comité Lugano dont celui-ci se montre très satisfait.

Pour lors il ne s'agirait plus que de s'entendre en ce qui concerne la ligne LocarnoBellinzonaBiasca, car je ne saurais supposer qu'on puisse s'intéresser à la ligne ChiassoLugano, qui laisse une interruption entre Lugano et Bellinzona, et qu'on ne veuille s'occuper de la première qui pourrait être immédiatement utilisée| depuis Locarno jusqu'à Biasca, et même poussée plus loin si on le jugera convenable.

Si vous croyez qu'une entrevue personelle pourrait contribuer à lever les obstacles, je suis disposé à me rendre soit à Lucerne soit à Zuric, ou à faire en sorte qu'un délegué du Comité de Locarno y soit envoyé.

Je vous serai très reconnaissant si vous vouliez avoir la bonté de répondre par quelques lignes à la présente.

En vous remerciant de l'accueil amical et bienveillant dont vous avez bien voulu m'honorer lors de ma dernière visite à Zuric, je vous prie, Monsieur le Conseiller National, d'agréer l'expression de mes sentiments les plus distingués

Votre dévoué

Louis Pioda

À Monsieur Alfred Escher Conseiller National Zuric

Kontexte