Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Clemente Maraini

AES B5731 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_006 (Entwurf)

Alfred Escher an Clemente Maraini, Zürich, Montag, 4. Dezember 1871

Schlagwörter: Bankinstitute, Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Personelle Angelegenheiten, Presse (allgemein)

Briefe

Monsieur C. Maraini, Ingénieur
37. Piazza Trajana Rome1

Zurich, le 4 Décembre 1871

Cher Monsieur

J'ai bien reçu vos bonnes lettres des 6 et 27 Novembre, et je vous remercie des détails qu'elles contiennent.

En ce qui concerne la rectification sur laquelle vous revenez, voici ce qui en est. Il avait été expressément entendu avec M. le Commandeur Servadìo, que la Banca Nazionale et le Credito Mobiliare seraient invités directement à participer au tiers réservé à l'Italie, tandis que les autres établissements financiers et maisons de banque italiens y seraient invités par l'intermédiaire de la Società Generale. M. Servadio a donc dû vous parler dans ce sens, tandis que le «Diritto» donnait à entendre que la Società Generale seule avait reçu une invitation directe et qu'elle était l'unique représentant du groupe italien. La forme trop exclusive de cet article m'obligeait à replacer les choses sous leur vrai jour et une rectification immédiate était indispensable pour que l'opinion publique ne demeurât pas induite en erreur dans cette affaire délicate.

Quant au choix des Membres italiens du Conseil d'administration du S. Gothard, il me semble que la chose est menée à bonne fin. J'ai pris connaissance avec beaucoup d'intérêt de la lettre et du télégramme ci-joints de Monsieur Mordini, et je m'empresse de vous les retourner, suivant le désir que vous m'en avez exprimé. Vous savez qu'au début on avait offert à Monsieur Jacini d'entrer dans le Conseil d'administration du Gothard, mais qu'il n'a pas accepté. J'aurais été enchanté de le voir prendre part à l'exécution d'une oeuvre au triomphe de laquelle il a tant contribué. Les démarches faites dans ce but étant demeurées sans résultat, le Comité du Gothard | peut du moins se dire qu'il n'a pas manqué aux égards qui étaient dûs à Monsieur Jacini.

Votre dernière lettre me demande, de la part de Monsieur Mordini, copie des statuts de la Société du Gothard, et des renseignements sur l'état actuel des choses. Depuis lors, M. Mordini aura reçu deux exemplaires des statuts, et la première réunion du Conseil d'administration du S. Gothard, qui aura lieu mercredi prochain, me fournira l'occasion de lui donner tous les renseignements qu'il désire.

J'ai reçu votre déclaration d'adhésion, ainsi qu le document de la maison Geisser & Cie de Turin, que vous m'annonciez. Cette affaire se trouve ainsi réglée.

Je remercie Messieurs Castagnola et Correnti du bon souvenir qu'ils me conservent et je vous prie de leur transmettre mes meilleurs compliments.

Veuillez présenter mes hommages à Madame Maraini, que je serai charmé de voir à Zurich l'été prochain, comme vous me le faites entrevoir.

Recevez, cher Monsieur, mes salutation cordiales Votre dévoué 2

2 Annexes
Lettre de M. Mordini
Télégramme de M. Mordini.

Kommentareinträge

Nachträgliche Notiz in der Mitte links auf Seite 1 von dritter Hand: «exp L / 4.»

1Adresse unten links auf Seite 1.

2Brieftext von dritter Hand ohne Unterschrift.