Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Clemente Maraini

AES B5730 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_006

Clemente Maraini an Alfred Escher, Rom, Montag, 27. November 1871

Schlagwörter: Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Gotthardbahnprojekt, Italienisches Parlament

Briefe

Rome 27 Nov. 1871
37. Piazza Trajana.

Honoré Monsieur,

Je régrette infiniment de vous causer, peut être, de l'ennuie avec mes lettres, mais aprés réflexions, je crois utile de vous reinseigner sur les démarches que j'ai faites auprés de Mr Mordini, selon le désir qui m'as été manifestée par Mr Servadiò

La semaine passée Mr Servadiò, que je ne voyais pas depuis quelques temps, est venu me dire l`êtats des négotiations pour la constitution du Conseil d'administration. Il me priât en votre nome de demander a Mr Mordini s'il aurait accepté de faire part du Conseil. J'ai accédé volontier é cette demande, et j'ai telegraphié et ecrit a Mr Mordini. Je vous transmet ses reponses, par telegraphe e par lettre, que j'ai comuniqué, il y as deja quelques jours a Mr Servadio.

Mr Mordini est arrivé hier a Rome pour presieder le Parlement italien, étant le premier Vice-President.|

J'ai été avec lui presque toute la journée, et nous avons causée baucoup de l'entreprise du Gothard, a laquelle Mr Mordini à voué un veritable affection. Il m'as prié de vous faire ses remerciments pour la bonne memoire que vous avez conservais de lui. Du reste vous verrez dans sa lettre ses expressions à votre égard.

Mr Mordini desire avoir un copie des status de la Societé et quelques reinseignements sur l'état actuel de choses.

Avec les expressions de sympatie de Mr Mordini, je suis prié par MMrss Correnti & Castagnola de vous temoigner leurs respects.

Dans le discours qui à été prononcé aujourd'hui par le Roi, le S. Gotthard a en lui aussi un souvenir. La reduction du discours às été faite par Mr Correnti. J'ai l'honneur de vous en transmettre copie. Rome aujourd'hui est en fête. Ç'a été le plus beau jours de la rennaissance Italienne. |

J'ai le plaisir, honoré Monsieur, de vous presenter mes respects, avec Madame Maraini que j'éspère d'emmener avec moi en Suisse l'été prochain.

Votre devoué

Ingre Clement Maraini

P. S. Je vous prie de me renvoyer la lettre et le telegramme de Mr Mordini, que je tiens à conserver comme un temoignage d'amitié d'un homme si réspectable et qui jouit si justement de l'estimation publique.