Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Clemente Maraini

AES B5713 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_006

Clemente Maraini an Alfred Escher, Zürich, Donnerstag, 24. August 1871

Schlagwörter: Gotthardbahnprojekt, Personelle Angelegenheiten

Briefe

Zurik 24 Aout 1871.
Baur au Lac.

Honorable Monsieur,

J'ai reçu hier soir les papiers que vous m'avez adressée.

Quoique je ne me sens pas tout à fait tranquille à cette égard, je ne pense pas vous causer peut-être un chagrin en réfusant encore de solder le 2000 Fs dans la manière que vous m'avez indiquée. Mais pour ma justification vous pourrez, si vous voyez cela utile, soumettre au Comité la note de ces depense que j'ai fait dans les années passées, sur ordre ou pour la cause du Comité. Je vous rémets ci-joint un note de l'editeur Civelli que j'ai soldée l'année passée pour la publication des deux brochures que m'avait envoyé Mr Koller par ordre du Comité. Cette brochure je l'ai publiè en articles aussi sur le journal, et aprés je l'ai divulgué en toute l'Italie. Elle a eu dans le temps baucoup de succés pour accabler les Splughistes qui fesaient des nouveaux efforts. Dernièrement, en occasion de la discussion parlementaire, le ministère m'en à fait demande de plusieurs copies. | La Somme totale que j'ai deboursée est pour cela, de 500 fcs à peu près.

En outre j'ai fait deux voyage a Milan, en 1866 et 69, et en 1869 j'ai cru utile à la cause de suivre Mr Correnti qui m'en avait prié, en Suisse. Pour les deux voyages que j'ai fait en 1869 de Florence é Berne et vice versa, j'ai depensé presque 1000 francs, parce que j'ai du aller et venir deux fois pour avoir des explications plus claires de Mr Mordini. Sur cette periode importante de la question du Gothard, j'aurais des piéces tres important a vous soumettre, pour vous faire bien connaitre la realité des choses.

Voilà, Mr Escher, pour ma décharge si cela se peut.

J'ai a écrire a Mr Correnti, a Mr Sella et à Mr Mordini, qui m'ont prié a voix et par lettre de les renseigner sur l'état actuel de la question. Mais avant d'écrire je crois utile de vous voir encore une fois, pour savoir exactement | dans quels termes doivent se borner mes relations. En tout cas avant de les expedier, je vous les soummettraient pour ne pas dire des choses inexactes ou insufisantes.

Je vais ce matin à Frauenfeld voir mon frère. Je serais de retour ce soir. Et en attendant vos ordres ici à Zurik je m'occuperais des missions speciales que le gouvernement m'as confié. Croyez moi toujours

Votre devoué

Ingre Maraini

P. S. Je reçois d'Italie, en ce moment, des nouvelles assez graves. En suite a la nouvelle modification ministérielle que vous connaitrez déja, il parait qu'il vat y avoir des nouveaux changements dans le ministère. En tout cas, la modification qu'on preconise serait favorable aux affaire du Gothard, parce que Mr le Comte de S. Martino qui entrerait a l'Interieur, à bien étudié la question & il est nostre partisan. J'ai cru que cela vous pouvait interesser.

Kontexte