Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Karl Wilhelm von Graffenried

AES B5500 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_008

Karl Wilhelm von Graffenried an Alfred Escher, Bern, Sonntag, 8. Oktober 1865

Schlagwörter: Gotthardbahnprojekt, Öffentliche Beteiligungen (Infrastruktur)

Briefe

Monsieur le Président Dr A. Escher,
Zürich. 1

3 pièces;
fco

Bien cher Monsieur,

J'ai l'honneur de vous remettre sous ce pli les projets de lettres du Comité du St Gothard aux Ministres de Belgique et des Pays-Bas.

Si vous y désirez des modifications, je vous prie d'avoir la bonté de me les retourner avec vos instructions, auxquelles je me conformerai.

Si vous les approuvez, je vous prie d'avoir l'obligeance de les transmettre à qui de droit pour les faire expédier: et, si vous ne le trouvez pas indiscret ou inutile, j'ajoute la prière de bien vouloir m'en faire envoyer 2 copies de chaque lettre, dont je puisse remettre un exemplaire aux représentants respectifs de la Belgique et des Pays-Bas à Berne, et conserver l'autre.

Je pense, que les représentants de la Belgique et des Pays-Bas voudraient bien appuyer alors la demande du Comité auprès de leurs Gouvernements.

Je joins à ces deux projets une lettre, que j'ai reçue de Mr Winspeare, l'agent dont| je vous ai parlé de la Banque Générale des travaux publics à Bruxelles, dont Mr Coumont est directeur, et Mr de Merolla administrateur et sécrétaire général.

Je vous prie de me retourner cette lettre par le premier courrier, et d'avoir la bonté de me donner en même temps vos instructions quant à la conduite que j'aurai à suivre dans cette affaire.

En effet je reçois aujourd'hui un télégramme de Mr Winspeare m'annonçant son arrivé à Berne pour mardi matin: et je pense, qu'il me parlera de l'affaire du Gothard: de sorte que je vous serais reconnaissant de me donner vos avis avant sa visite.

Dans mes projets de lettres j'ai introduit et marqué au crayon rouge une rédaction répondant aux déclarations précédentes et aux déclarations nouvelles de l'Italie au sujet de l'entreprise du tunnel. Je la signale à votre critique, ne sachant pas, si elle aura votre approbation.

J'ai marqué également dans les 2 projets le passage introduisant le principe de la| demande de subvention. J'ai modifié ce passage pour les Pays-Bas d'après les opinions de Mr Thorbecke, partisan de la construction des chemins de fer par l'industrie privée: pour la Belgique d'après les idées de Mr Rogier, partisan de la construction par l'Etat.

Je signale également ces passages à votre critique.

Dans l'attente de vos instructions je vous prie, bien cher Monsieur, d'accepter l'assurance de mon reconnaissant et respectueux attachement.

Votre dévoué

Guillaume de Graffenried

Berne, 8 Octobre 1865.

Kommentareinträge

1Adresse unten links auf Seite 1.