Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Giovanni Battista Pioda

AES B4920 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB01_004

Giovanni Battista Pioda an Alfred Escher, Florenz, Donnerstag, 11. Mai 1871

Schlagwörter: Mont-Cenis-Bahn

Florence ce 11 mai 1871

Monsieur et cher Ami.

Je viens vous dire que si vous voulez sauver la position c'est le moment. C'est le cas d'arriver au plutôt à Florence où votre presence fera disparaître, j'en suis sûr, les malentendus qui dominent et amènera une combinaison raisonnable quant au personnel travaillant au mont Cenis, auquel par raison d'amour-propre national, d'équité, et de garantie d'une bonne exécution de l'œuvre même on tient fortement.

Il est impossible de vous expliquer le tout dans une lettre. Je pense que vous aurez eu connaissance de mon rapport confidentiel du 6 à Mr Schenk, où la situation est donnée d'après | vérité.

Je viens aujourd'hui de chez Mr Sella duquel dépend toute l'affaire.

Il m'a d'abord ôté toute espérance de voir traiter l'affaire avant le transfert, mais quand je lui ai fait entrevoir la possibilité de votre arrivée, il m'a dit que dans ce cas la chose serait encore possible.

Il vous faut donc faire cet effort. La saison est encore relativement fraîche.

Mr de Gonzenbach vous écrit de son côté avec des impressions plus vives. Cependant je dois vous dire que Mr Correnti est connu pour se laisser aller à des expressions par trop vives. Mais le fond est bien la pensée du Ministère.

Il paraît qu'en Suisse on s'est permis des allusions imprudentes.|

Ces incidens au reste arrivent dans toutes affaires, et la présence des personnes les dissipe.

Bien à la hâte

Votre dévoué

J. B. Pioda