Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Louis Favre

AES B3405 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB03_001

In: Jung, Escher Briefe, Band 1, Nr. 182

Louis Favre an Alfred Escher, Genf, Sonntag, 1. September 1872

Schlagwörter: Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Gotthardbahnprojekt, Gotthardtunnel, Mont-Cenis-Bahn, Tunnelbau

Briefe

LOUIS FAVRE
ENTREPRENEUR
de Travaux publics
No

Genève, Campagne de Plongeon
le 1er Septembre 1872

Monsieur Alfred Escher Président
du Comité de Direction
du St Gothard
Zurich.

Monsieur le Président,

J'ai l'honneur de vous accuser réception de votre honorée du 28 Août écoulé1, par laquelle vous me donnez connaissance de la ratification de ma Convention avec la Compagnie du Gothard pour l'exécution du grand tunnel.2 Vous me dites aussi, Monsieur le Président, que c'est le 23 même mois (jour de la ratification) que commence à courir le délai de huit ans3 qui m'est accordé pour l' exécution de cette entreprise.

J'ai l'honneur de vous informer que je suis prêt à me mettre à l'œuvre & que je vais me transporter sur les lieux pour prendre les dispositions nécessaires pour commencer par les moyens ordinaires la perforation de la grande galerie.

Je doute cependant, Monsieur le Président, que les tranchées des têtes soient terminées & vous savez que cet achèvement ne dépend pas de moi puisque ce travail regarde la Compagnie.4

Il est très important aussi dans mon intérêt et dans celui de la Compagnie que je sache à quoi m'en tenir relativement au Matériel du Mont-Cenis 5, attendu que| cette incertitude me met dans l'impossibilité de prendre aucune détermination relativement aux commandes d'une partie du matériel qui me sera nécessaire.

J'ose espérer, Monsieur le Président, que vous voudrez bien faire votre possible pour me sortir de cette situation indépendante de ma volonté & de laquelle l'on ne saurait me rendre responsable.

J'aurai l'honneur si vous êtes à Zurich, de vous voir mercredi matin en cette ville où je vais me rendre pour prendre les instructions de Mr l'Ingénieur en Chef avant de me rendre sur les travaux.

Je suis ici avec Mr Colladon en train de faire les commandes de machines & engins nécessaires au travail mécanique par moteur à vapeur destinés à suppléer provisoirement aux installations hydrauliques.

En attendant l'honneur de pouvoir conférer de vive voix avec vous, Monsieur le Président,

Je vous prie d'agréer mes respectueuses salutations.

L. Favre

Kommentareinträge

Nachträgliche Notiz unten in der Mitte auf Seite 1 von dritter Hand: «Prot. 3. IX. 72. N. 699.»

1 Vgl. Prot. Dir. GB, 28. August 1872 (S. 553–554).

2Der mit Favre abgeschlossene Vertrag wurde am 17. August 1872 vom Verwaltungsrat der Gotthardbahn-Gesellschaft, am 23. August vom Bundesrat gutgeheissen. Vgl. Prot. BR, 23. August 1872; Prot. VR GB, 17. August 1872 (S. 32–33); Die Gotthardvereinigung, Absatz 54.

3 «Der Gotthardtunnel muß innerhalb acht Jahren, vom Tage der Genehmigung dieses Vertrages durch den Schweizerischen Bundesrath an gerechnet, in allen Theilen vollendet sein.» Vertrag Gotthardtunnel, Art. 7.

4Bereits vor Vergabe des Tunnelbauauftrags hatte die Gotthardbahn-Gesellschaft erste vorbereitende Arbeiten an den Tunneleinschnitten in Regie vergeben. Die Gotthardvereinigung, Absatz 57.

5Als Zugeständnis an Italien hatte sich der Ausschuss der Gotthardvereinigung bereit erklärt, Maschinen und Material vom Bau des Mont-Cenis-Tunnels, die für die Durchbohrung des Gotthard geeignet waren, zu übernehmen. Diese Verpflichtung war mit dem Vertrag betreffend die Ausführung des Gotthardtunnels von 1872 an Favre übergegangen. Vgl. Vertrag Gotthardtunnel, Art. 6; Geschäftsbericht GB 1872, S. 6, 40; Prot. Ausschuss Gotthardvereinigung, 27. April 1871; Die Gotthardvereinigung, Absatz 37; Die Gotthardvereinigung, Absatz 56.