Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Henri Louis Rambert

AES B3395 | SBB Historic VGB_GB_SBBGB03_003

Henri Louis Rambert an Alfred Escher, Lausanne, Donnerstag, 8. November 1877

Schlagwörter: Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Gotthardtunnel, Rechtliches

Briefe

L. RAMBERT ET F. DUBRIT
AVOCATS
LAUSANNE

Lausanne le 8 Nov. 1877 1

Monsieur A. Escher Président de la Direction du Chemin de fer du Gothard.

Monsieur le Président

Une absence m'a empêché de répondre plus tôt à votre honorée lettre du 1er Courant. Vous me demandez si dans l'état actuel des choses, vous devez considérer comme rompues les négociations relatives à la suspension du procès pendant entre Mr Favre et la Compagnie du Gothard (affaires des garanties et de résiliation des contrats).

J'ignore si vous entrevoyez une autre base sur laquelle nous pourrions renouer utilement nos négociations. De mon côté, je ne suis pas autorisé à vous faire des propositions.

Je profite de cette circonstance pour vous demander si vous considérez comme retirée par vous l'offre de soumettre à un tribunal d'experts arbitres les difficultés courantes qui naissent pendant la construction du Grand Tunnel. La nouvelle et importante retenue effectuée par la section d'Airolo sur la situation d'Octobre rend nécessaire que je sois fixé sur ce point le plus tôt possible.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

L. Rambert avt

Kommentareinträge

Nachträgliche Inhaltsangabe oben links von dritter Hand: «Rückäußerung auf d. herwärtige Anfrage betr. den Abbruch der Verhandlungen über weitere Verschiebung des Processes auf Sicherstellung p. p. | I Depart. » – Nachträglicher Stempel oben rechts mit von dritter Hand eingetragener Nummer: «Gotthardbahn | 24 NOV. 1877. | No 4995.» – Nachträgliche Notiz unten in der Mitte von dritter Hand: «Prot. 12.XI.77. N. 2418. | Prot. 19.XI.77. N. 2489.»

1Nachträgliche Notiz von dritter Hand: «eingeg. 9» .

Kontexte