Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Antoine de Riedmatten
  • 1820
  • 1830
  • 1840
  • 1850
  • 1860
  • 1870
    1. an Antoine de Riedmatten, [März 1880] Schlagwörter: Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Dankesbriefe (diverse), Freundschaften, Gotthardtunnel, Gotthard-Durchstich, Gotthardbahnprojekt AES B3255+
    2. von Antoine de Riedmatten, 8. März 1880 Schlagwörter: Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Feiern und Anlässe, Gotthardtunnel, Simplonbahnprojekt, Gotthard-Durchstich AES B3264+
    1880
  • o. J.

AES B3255 | CH-BAR#J1.67#1000/1363#72* (Entwurf)

In: Jung, Escher Briefe, Band 1, Nr. 403 | Gagliardi, Escher, S. 668 (auszugsweise)

Alfred Escher an Antoine de Riedmatten, s.l., [März 1880 ?]

Schlagwörter: Dankesbriefe (diverse), Freundschaften, Gotthard-Durchstich, Gotthardbahn-Gesellschaft (GB), Gotthardbahnprojekt, Gotthardtunnel

Briefe

Monsieur & cher Collègue

Votre honorée lettre du 8. , qui m'a été envoyée ici, m'a véritablement émue & je viens Vous en remercier sincèrement. J'étais tout résigné de trouver au 29 février comme au paravant, la récompense pour mes efforts voués au percement du Gothard dans le témoignage que je pouvais me donner en bonne conscience, le témoignage d'avoir rempli mon devoir vis à vis de ma patrie en sacrifiant – j'ose bien le dire – ma personne. Mais il devait en être autrement. Differentes manifestations me sont pa[r]venues, qui m'ont prouvé que mes labeurs pour le St. Gothard n'étaient pas oubliés par tout le monde. Celle de ces manifestations qui avait le plus grand prix pour moi, était Votre honorée lettre. Le bon souvenir que Vous avez bien voulu me conserver m'a profondement touché & ce que Vous me dites concernant le St. Gothard m 'a amplement dédommagé de mainte impression pénible qui ne m'était pas épargnée dans ces derniers temps. Votre lettre m'a fait souvenir ce qu'il ne faudrait jamais oublier que dans la vie publique il faut toujours distinguer entre la qualité de ceux qui Vous jugent & leur quantité & qu'il ne s'agit pas seulement de compter mais aussi & avant tout de pondérer les voix.

Agréez, mon cher Mr, mes remerciments réitérés pour la nouvelle preuve d'amitié dont Vous venez m'honorer, soyez | persuadé que les nobles paroles que Vous avez bien voulu m' adresser ont entièrement atteint le but, que Vous Vous êtes proposé, & croyez aux sentiments de haute considération & de sincère attachement qu'aura toujours pour Vous

Votre dévoué

A E

Kommentareinträge

Datierung gemäss Briefkontext.

Kontexte

  • [März 1880 ?]