Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Abraham Denis Alfred de Rougemont

AES B1734 | CH-BAR#J1.67#1000/1363#416*

In: Jung, Escher Briefe, Band 5, Nr. 67

Abraham Denis Alfred de Rougemont an Alfred Escher, Schadau, Donnerstag, 15. Juli 1858

Schlagwörter: Familiäres und Persönliches

Briefe

Mon cher Monsieur et ami

Je viens vous témoigner toute ma reconnaissance de la preuve d'amitié que vous venez de nous donner en ayant l'attention de nous faire part des heureuses couches de Madame Escher. 1

Madme de Rougemont2 et moi nous vous prions d'agréer nos bien sincères felicitations de cet évènement| qui vous rends à juste titre si heureux, ainsi que tous nos vœux pour le bon et prompt rétablissement de la mère et la prospérité de votre chère petite fille.

Je comprends parfaitement que vous ne pouvez quitter Berne3 en ce moment et que vous devez rester sur la brèche, mais si vous trouvez un moment de liberté| permettez moi d'espérer que vous le saisirez pour venir passer quelques instans auprès de vos anciens amis de la Schadau4.

Je vous renouvelle cher Monsieur & ami l'assurance de ma considération distinguée et de mon bien sincère attachement votre tout dévoué

A. de Rougemont.

Schadau 15 Juillet 1858. –

Kommentareinträge

1Gemeint ist die Geburt von Lydia Escher am 10. Juli 1858 im Belvoir. Vgl. Jung, Lydia Welti-Escher 2009 (Quellen, Materialien).

2 Sophie de Rougemont-Pourtalès (1807–1882), seit 1826 Ehefrau von Abraham Denis Alfred de Rougemont.

3Escher befand sich während der Nationalratssession vom 5. bis 31. Juli 1858 in Bern. Vgl. Kern, Repertorium I, S. 101–107.

4Gemeint ist Schloss Schadau am Thunersee, das Rougemont bewohnte. Vgl. Strübin Rindisbacher, Bauherrenfamilie.

Kontexte