Navigation

Korrespondenz: Alfred Escher – Christian Kohler
  • 1820
  • 1830
  • 1840
  • 1850
    1. von Christian Kohler, 5. September 1856 Schlagwörter: Eisenbahnen Fusionen, Eisenbahnanschluss an ausländische Netze, Bankinstitute, Crédit Mobilier, Schweizerische Südostbahn (SOB), St. Gallisch-Appenzellische Eisenbahn (SGAE), Glattalbahn (Gl-TB) AES B1510
    2. von Christian Kohler, 11. September 1856 Schlagwörter: Eisenbahnen Finanzierung, Schweizerische Südostbahn (SOB), Eisenbahnen Verträge AES B1513
  • 1860
  • 1870
  • 1880
  • o. J.

AES B1510 | CH-BAR#J1.67#1000/1363#316*

Christian Kohler an Alfred Escher, Genf, Freitag, 5. September 1856

Schlagwörter: Bankinstitute, Crédit Mobilier, Eisenbahnanschluss an ausländische Netze, Eisenbahnen Fusionen, Glattalbahn (Gl-TB), Schweizerische Südostbahn (SOB), St. Gallisch-Appenzellische Eisenbahn (SGAE)

Briefe

Genève 5 Sept 1856

Mon chèr Monsieur Escher.

Depuis mes lignes du 3 j'ai eu le plaisir de recevoir votre dépèche & votre amicale lettre du même jour pour lesquelles je vous exprime tous mes remerciments.

Mr Bartholony recevra par le courier de ce soir la Copie du traité de la petite fusion; je ne doute pas qu'il ne me le communique immediatemt & je m'empresserai alors de vous en envoyer Copie sans aucun retard.

Maintenant ne vous tourmentez pas trop de cette conclusion sans votre intervention; il parait qu'elle était| nécéssaire & qu'elle pourra parfaitemt s'appliquer à notre programme; attendons donc de connaître les termes du traité pour ensuite discuter les moyens d'admission.

Mr Bartholony a examiné avec attention votre Projet Baden-Baden & il en approuve complettement les bases fondamentales; il m'a repeté qu'il vous considère comme le Chef de la future Société des chemins de fer Suisses & qu'il vous donnera satisfaction partout où faire le pourra; la clause de participation de nos Sociétés de Crédit est admise & même dans la repartion Sud-Est & St Gall nous obtiendrons une part raisonnable si nous le demandons.|

Avec tout cela j'ai besoin de vous dire que cette fusion partielle m'a fait la plus grande peine, au point de vue auquel notre laborieuse entente a placé la question; le Crédit mobilier, notre vigilant adversaire partout, a flairé une proie & a déterminé la conclusion d'un traité prématuré.

Selon les évenements & si vous le jugez utile, j'irai vous trouver à Berne vers la fin de la Semaine prochaine.

Votre dévoué & affectionné

C. Kohler

Kontexte